• Communiqué de presse
  • 2021-07-01
  • Un Belge sur quatre ne sort jamais sans recharger la batterie de son smartphone à 100 %

    Plus de 6 jeunes sur 10 indiquent qu’une batterie presque vide est une source de stress, d’après une d’OPPO

    Un Belge sur quatre ne sort jamais sans recharger la batterie de son smartphone à 100 %

    Bruxelles, le 1er juillet 2021 - Une batterie presque à plat est une véritable source de stress pour un Belge sur deux. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude menée par le bureau d’étude iVOX, commanditée par le fabricant de smartphone OPPO, auprès de mille utilisateurs de smartphones belges. Il est frappant de constater que les habitants francophones du pays sont un rien plus attentifs que les néerlandophones au statut de la batterie de leur smartphone. Les jeunes utilisateurs y sont également plus attentifs que les personnes âgées de plus de 55 ans.

    Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne et il est rare que nous sortions sans notre téléphone mobile en poche. Une batterie presque vide est dès lors devenue une sérieuse source de stress pour beaucoup de personnes. En Wallonie, plus de la moitié des interrogés (53,8 %) indique que la batterie est une source génératrice de stress. Chez les flamands, ce pourcentage est légèrement moins élevé (42,9 %). Les jeunes (moins de 34 ans) sont également plus à même de trouver qu’une batterie vide est un élément assez stressant (62 %), tandis que les plus de 55 ans se font moins de souci à ce propos (38,7 %).

    9 Belges sur 10 vérifient le statut de la batterie avant de partir

    Il n’est pas surprenant que la plupart des utilisateurs de smartphones contrôle le niveau de leur batterie avant de sortir de chez eux. De fait, en Flandre, ils ne sont pas moins de 6 sur 10 (60,3 %) à ne sortir que si leur appareil est chargé au moins à moitié. En Wallonie, une personne sur trois (36,2 %) attend même que la batterie soit tout à fait chargée. Les participants francophones de l’étude indiquent également avoir une batterie externe ou un chargeur sur eux plus souvent (30,5 %) que leurs compatriotes flamands, qui sont 81,3 % à ne pas emporter de solution de recharge avec eux. Les jeunes sont également ceux qui ont le plus souvent une batterie externe ou un chargeur avec eux (35,6 %).

    Afin de se lever avec une batterie rechargée à fond le lendemain matin, plus de la moitié des Belges met son smartphone à charger durant la nuit. Ici aussi, la Wallonie affirme plus cette tendance (66,2 %) que les utilisateurs de smartphones flamands (54,6 %). Ceux qui indiquent que le statut de leur batterie est source de stress, sont les plus enclins à charger leur appareil la nuit. Chez les jeunes, ils ne sont pas moins de 72,6 % à mettre à charger leur téléphone pendant qu’ils dorment. Les trentenaires et ceux dans la quarantaine sont plus partagés dans ce domaine, alors que 60,7 % des plus de 55 ans ne branchent que rarement ou jamais leur smartphone la nuit.

    Si le smartphone s'épuise malgré tout pendant la journée et atteint un niveau de batterie 5%, la plupart des Belges choisissent d'éteindre temporairement leur appareil ou d'activer le mode économie d’énergie. Ce mode est particulièrement apprécié par les jeunes (38,4 %) et les 35-54 ans (31,4 %). Chez les plus de 35 ans, ils sont aussi plus de 30 % à simplement laisser leur appareil tomber à plat.

    Les réseaux sociaux contre les apps de fitness

    La manière d’utiliser son smartphone a évidemment un impact sur la durée de vie de la batterie. On constate donc que chez la majorité des jeunes, la batterie tient au plus une journée, tandis que chez les plus de 55 ans, le smartphone tiendra souvent plus d’une journée (45,4 %), voire même deux jours (25,1 %) sans devoir être rechargé.

    La plupart des Belges sait également que certaines applications sont plus énergivores pour leur appareil. On constate ici également une différence entre les hommes et les femmes. Chez les femmes, ce sont les applications de réseaux sociaux (44,3 %) et l’envoi de messages (35,9 %) qui sont largement plus utilisées. Chez les hommes, les applications de navigation (31,6 %) et celles de streaming vidéo (28,7 %) sont également en haut de la liste.

    Il n’est naturellement pas surprenant que les réseaux sociaux trônent à la première place pour toutes les tranches d’âge en-dessous de 55 ans - atteignant même les 55,9 % chez les jeunes. Parmi les répondants plus âgés de l’étude, les applications de fitness s’avèrent être les plus consommatrices d’énergie.

    La recharge la plus rapide du marché

    Le stress lié à la batterie se fait également ressentir lors de l’achat d’un nouveau smartphone. C’est en effet l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’un appareil. OPPO se fait ainsi une joie de répondre à la demande des utilisateurs.

    « L'enquête montre que plus de la moitié des Belges chargent leur smartphone la nuit. Afin d'éviter un vieillissement rapide de la batterie, nos smartphones utilisent une recharge nocturne optimisée. Cela régule la vitesse de charge de manière intelligente, de sorte que l'appareil soit complètement prêt à l'emploi le matin et que les surcharges soient évitées », explique Dirk Pauwels, directeur national d'OPPO Belgique & Luxembourg AED.

    OPPO est depuis quelques années déjà un pionnier en matière de charge ultra-rapide. Avec le développement de sa propre technologie SuperVOOC, OPPO permet à ses smartphones de disposer d’une solution de recharge super rapide grâce à laquelle leur batterie est pleinement rechargée après une demi-heure. Cinq minutes de charge garantissent déjà une utilisation de quatre heures. Il s’agit de la technologie de charge la plus rapide et la plus efficace du marché, idéale pour satisfaire aux nouvelles exigences de l’ère de la 5G.

    Dirk Pauwels explique : « La popularité des médias sociaux et de la vidéo a entraîné une augmentation significative de la consommation de batterie ces dernières années. Avec l'arrivée de la 5G, des applications plus riches augmenteront encore davantage la pression sur la batterie. Cependant, nous ne pouvons pas augmenter la batterie indéfiniment dans les limites physiques d'un smartphone. En plus d'optimiser la batterie, une vitesse de charge plus rapide est donc cruciale pour garantir une plus longue durée de vie de la batterie. »

    Appel support

    Appel support

    080078708

    9:00-18:00 Lundi au Vendredi

    Envoyez-nous un email

    Envoyez-nous un email